Naviguer dans l’ombre – Autres surfaces de la sonde & recommandations mondiales

Les systèmes à UV ne traitent généralement pas l’intégralité des dispositifs : le câble de la sonde, la fiche, le support et la machine. Des études ont démontré que ces surfaces peuvent facilement être contaminées par des micro-organismes pathogènes.
 

Les câbles de la sonde et les claviers des machines constituent des sources significatives d’infection, il peut y avoir des agents pathogènes.”
(Westerway et al., 2017)6

 

 
Les systèmes à UV sont conçus uniquement pour désinfecter la partie de la sonde qui entre en contact direct avec le patient. Ils ne tiennent pas compte du fait que l’opérateur peut entrer en contact avec d’autres surfaces du dispositif pendant l’intervention et entraîner une contamination croisée. Ces surfaces devraient être considérées comme tout aussi importantes que la partie insérable du dispositif. Elles nécessitent un niveau de désinfection équivalent, ce qui n’est pas réalisable avec la plupart des systèmes à UV.

 

Fédération mondiale de médecine et de biologie des ultrasons (WFUMB) – Directive pour le nettoyage des transducteurs échographiques endovaginaux entre patients, 2017:

“Une autre considération est le fait que la poignée et le câble du transducteur peuvent également être contaminés et peuvent également nécessiter une désinfection.
(Abramowicz et al., 2017)7

 

 

Recommandations sur les bonnes pratiques en matière de prévention et de contrôle des infections en échographie de la société européenne d’échographie, 2017:

“Il faut réaliser une désinfection minutieuse des transducteurs échographiques et de tout équipement en contact direct avec le patient avant et après chaque examen, au niveau requis pour les procédures réalisées et en conformité avec les spécifications du fabricant pour éviter les dommages à la surface du transducteur.
 
Cela comprend le traitement régulier du clavier/de la console de l’échographe ainsi que de tous les câbles.

“Tout l’équipement échographique en contact direct ou indirect avec le patient doit être soigneusement nettoyé et désinfecté au début et après l’examen de chaque patient. Cela comprend le transducteur échographique avec la poignée, le câble et le support (dans la mesure du possible), ainsi que tout autre dispositif pouvant être utilisé lors de procédures diagnostiques ou interventionnelles.
 
La contamination de l’équipement échographique est probablement sous-estimée.

(Nyhsen et al., 2017)8

 
 
 


Réferences
6Westerway, S.C., Basseal, J.M., Brockway, A., Hyett, J.A. and Carter, D.A. (2017). Potential Infection Control Risks Associated with Ultrasound Equipment – A Bacterial Perspective. Ultrasound in Medicine & Biology, 43(2), pp.421–426.

7Abramowicz, J.S., Evans, D.H., Fowlkes, J.B., Maršal, K. and terHaar, G. (2017). Guidelines for Cleaning Transvaginal Ultrasound Transducers Between Patients. Ultrasound in Medicine & Biology, 43(5), pp.1076–1079.

8Nyhsen, C.M., Humphreys, H., Koerner, R.J., Grenier, N., Brady, A., Sidhu, P., Nicolau, C., Mostbeck, G., D’Onofrio, M., Gangi, A. and Claudon, M. (2017). Infection prevention and control in ultrasound – best practice recommendations from the European Society of Radiology Ultrasound Working Group. Insights into Imaging, 8(6), pp.523–535.

 
 
 

Avant de choisir la technologie UV-C

Autres points essentiels à considérer

  • May 29, 2024

    Naviguer dans l'ombre – Comprendre 6 incertitudes des technologies UV-C

    Lire plus
  • May 29, 2024

    Naviguer dans l'ombre – Manque de normalisation et de données

    Lire plus
  • May 29, 2024

    Naviguer dans l'ombre - Compatibilité

    Lire plus
  • May 29, 2024

    Naviguer dans l'ombre - Exigences en matière de nettoyage manuel

    Lire plus
  • May 29, 2024

    Naviguer dans l'ombre - Ombrage

    Lire plus
  • May 29, 2024

    Naviguer dans l'ombre - Mécanismes de réparation

    Lire plus
Je m'inscris
Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience possible. En continuant, vous acceptez notre politique en matière de cookies.